Conseil juridique RH

Là où le droit rencontre les RH. Nos experts ont les réponses à toutes vos questions telles que les conflits de travail, les négociations, les communications avec les autorités, les arbitrages, les procès et fournissent des modèles de documents RH.

HROne Avocats RH

Avec des réglementations et des exigences de conformité en constante évolution, s'assurer que vos pratiques RH sont conformes aux lois locales peut être difficile et prendre du temps. C'est pourquoi nous sommes fiers d'offrir notre service de conseil juridique en RH, conçu pour fournir des conseils et un soutien complets pour vous aider à naviguer dans le complexités juridiques des ressources humaines en Chine.

Évaluation de la conformité

Une évaluation approfondie de vos pratiques et politiques RH actuelles afin d'identifier tout éventuel vide juridique ou problème de non-conformité.

Résolution des différends

Conseils et assistance d'experts pour vous aider à naviguer dans le processus de résolution, en garantissant le respect des lois locales et en protégeant vos intérêts.

Cessions d'emploi

Conseils sur les processus de licenciement, le calcul des indemnités de départ et la conformité aux réglementations applicables pour minimiser les risques juridiques.

18 ANS D'EXPÉRIENCE RH EN CHINE

Pourquoi HROne ?

HROne dispose d'une équipe de juristes hautement qualifiés spécialisés dans le droit du travail et de l'emploi chinois. Grâce à leurs connaissances approfondies et à leurs années d'expérience, nous fournissons des conseils précis et à jour pour vous aider à naviguer dans les complexités des questions juridiques RH en Chine.

Mises à jour en temps opportun

L'équipe juridique de HROne surveille de près les développements juridiques, vous fournissant des mises à jour opportunes et des conseils proactifs pour vous aider à vous adapter à tout changement réglementaire et à atténuer les risques potentiels.

Communication bilingue

Les barrières linguistiques ne doivent jamais entraver une communication efficace. Chez HROne, notre équipe maîtrise plusieurs langues, dont l'anglais et le chinois.

EXPÉRIENCE DE L'INDUSTRIE

Notre expérience de l'industrie nous permet de fournir des conseils et des solutions spécifiques à l'industrie, garantissant que vos pratiques RH sont conformes aux exigences légales et aux meilleures pratiques de l'industrie.

HROne n'a jamais perdu un procès (client)

Votre expert juridique RH en Chine

En matière de droit RH procès en Chine, avoir des conseils d'experts est essentiel pour que les entreprises puissent naviguer efficacement dans les complexités du système juridique. La complexité des lois chinoises sur le travail et l'emploi nécessite une compréhension approfondie des réglementations, procédures et précédents locaux.

Foire aux Questions

En Chine, la clause de non-concurrence dans les contrats de travail empêche les employés de s'engager dans des activités concurrentielles pendant et après leur emploi. Les points clés concernant les clauses de non-concurrence en Chine sont :
  • Durée : La période de non-concurrence ne doit pas dépasser deux ans après la cessation d'emploi.
  • Portée géographique : la zone géographique dans laquelle s'applique la restriction de non-concurrence doit être raisonnable et clairement spécifiée.
  • Compensation : Les employeurs sont tenus de fournir une compensation financière aux employés pendant la période de non-concurrence.
  • Circonstances particulières : les clauses de non-concurrence peuvent être inapplicables si l'employeur ne verse pas d'indemnité ou ne respecte pas d'autres obligations contractuelles.
  • Caractère raisonnable : les clauses de non-concurrence doivent être raisonnables en termes de portée, de durée et d'indemnisation, et doivent protéger les intérêts commerciaux légitimes de l'employeur.
  • Application : Les tribunaux chinois peuvent examiner le caractère raisonnable des clauses de non-concurrence et ont le pouvoir de les modifier ou de les invalider s'ils sont jugés déraisonnables.
  • Lors du traitement des conflits du travail et des réclamations conformément à la législation du travail chinoise, les entreprises doivent prendre en compte les étapes suivantes :
  • Résolution interne : les entreprises doivent mettre en place des procédures de réclamation internes efficaces pour répondre aux préoccupations et aux différends des employés. Cela implique de fournir un canal clair permettant aux employés d'exprimer leurs griefs et de mener des enquêtes internes pour résoudre les différends rapidement et à l'amiable.
  • Médiation et conciliation : Si une résolution interne échoue, la médiation et la conciliation doivent être poursuivies. Les entreprises peuvent engager une tierce partie neutre, comme un comité d'arbitrage du travail ou un organisme de médiation des conflits du travail, pour faciliter les discussions et trouver une solution mutuellement acceptable.
  • Arbitrage : Si la médiation échoue, l'une ou l'autre des parties peut demander un arbitrage du travail auprès du comité local d'arbitrage du travail. Les décisions d'arbitrage sont juridiquement contraignantes et doivent être respectées par les deux parties.
  • Litige : Dans certains cas, si la décision arbitrale n'est pas satisfaisante, l'une ou l'autre des parties peut choisir de porter le litige devant un tribunal. Le tribunal examinera l'affaire et rendra un jugement, qui est légalement exécutoire.
  • Pour garantir le respect des lois sur la confidentialité et la protection des données lors du traitement des informations personnelles des employés en Chine, les entreprises doivent prendre les mesures suivantes :
  • Obtenir le consentement : obtenez le consentement explicite des employés avant de collecter, de traiter ou de transférer leurs informations personnelles.
  • Mesures de sécurité des données : mettre en œuvre des mesures techniques et organisationnelles appropriées pour protéger les informations personnelles des employés contre tout accès, divulgation ou perte non autorisés. Cela inclut le chiffrement, les contrôles d'accès et les évaluations de sécurité régulières.
  • Transferts transfrontaliers : si vous transférez des données d'employés en dehors de la Chine, assurez-vous du respect des restrictions d'exportation de données.
  • Fournisseurs tiers : faites preuve de prudence lorsque vous partagez des données d'employés avec des fournisseurs de services tiers, en vous assurant qu'ils ont mis en place des mesures de protection des données solides et des dispositions contractuelles pour la confidentialité et la sécurité des données.
  • Conservation des données : établissez des politiques claires pour la conservation et l'élimination des données, en veillant à ce que les informations personnelles ne soient conservées que pendant la durée nécessaire et détruites en toute sécurité lorsqu'elles ne sont plus nécessaires.
  • Droits des employés : informez les employés de leurs droits concernant leurs informations personnelles, tels que l'accès, la correction ou la suppression de leurs données.
  • Audits et formation réguliers : Réalisez des audits internes périodiques et offrez une formation régulière aux employés sur les politiques et procédures de confidentialité des données.
  • Restez à jour : tenez-vous au courant des modifications apportées aux lois et réglementations sur la protection des données en Chine et ajustez les pratiques de traitement des données en conséquence.
  • Les entreprises opérant en Chine doivent se conformer à plusieurs lois fondamentales du travail pour garantir des pratiques d'emploi justes et légales. Voici quelques-unes des principales lois du travail que les entreprises doivent connaître et respecter : loi sur les contrats de travail, réglementation sur le salaire minimum, heures de travail et heures supplémentaires, congé annuel payé, assurance sociale, congé de maternité, procédures de licenciement, non-discrimination et égalité d'emploi. & Santé et sécurité au travail.

    Remonter en haut